Les 7 questions à te poser avant de démissionner

oser changer d'échelle

T’es-tu déjà imaginée démissionner ?

 

Oserais-tu envisager un changement de carrière professionnelle ?

As-tu déjà eu l’impression de mener des étapes de vie valorisées par ton entourage, mais qui personnellement ne te correspondaient pas ?

Si l’on compare ton parcours à l’ascension d’une échelle, est-ce ses échelons te conviennent ?

 

Je te propose ici un article plus personnel dans l’espoir de faire résonner quelque chose en toi, si jamais comme moi, tu as eu besoin de changer de parcours. Tu y découvriras, comme toujours sur Emaana, une partie pratique:

Les 7 questions essentielles à te poser si tu envisages un changement dans ta vie professionnelle, ou de démissionner.

 

Le profil de la “bonne élève”

Elève studieuse et consciencieuse, j’ai toujours aimé l’école et eu de la facilité. Ainsi, je me suis naturellement dirigée vers des études supérieures, avec les encouragements de mes professeurs et mes proches. 

Toutefois, j’étais tiraillée entre le fait de commencer directement les études ou de prendre une pause. Je voyais mes amis prendre une année sabbatique et cela me donnait envie de voyager. A l’époque, j’étais extrêmement soucieuse de ce qui pouvait être un peu “différent”, j’ai eu peur de regretter et ai donc enchaîné toutes mes études.

Après avoir eu mon Bachelor, j’ai directement travaillé. Mes années de pratique professionnelle et formations continues dans la santé m’ont énormément enrichie. J’ai pu explorer une variété immense de domaines et j’ai adoré les expériences que j’ai vécues grâce à la diversité de mes postes de travail.

 

” Pourquoi ne suis-je pas épanoui-e dans ce poste ?”

Il y a un peu plus d’un an, j’ai intégré un poste extrêmement valorisé par mes proches et mes collègues.

« Waouh, c’est incroyable d’avoir un poste comme ça à ton âge ! »

« Quel beau parcours ! »

« Tu es tranquille pour toute ta carrière avec ce job ! »

Ces remarques élogieuses, j’en ai entendues beaucoup. Pourtant, plus je recevais de compliments sur mes compétences et “l’exploit” d’avoir été choisie pour ce travail, plus je me sentais mal. Je ressentais vraiment une sensation dans mon cœur comme si quelque chose n’était pas juste.

Parallèlement à ça, mon besoin de voyager et de découvertes émergeait gentiment. A 25 ans, j’avais l’impression que mon avenir était tout tracé dans un travail fixe. Certes, j’en obtenais beaucoup d’avantages, mais quelque chose ne me convenait plus. J’avais ce désagréable sentiment de passer à côté de ma vie.

Ma créativité n’était pas exploitée, et je ressentais une impossibilité d’accroître mon champ d’apprentissage dans des domaines autres que ceux que je connaissais déjà. Je m’imaginais démissionner de cet emploi pour vivre une vie différente. Néanmoins, je me sentais tétanisée à cette idée. Je pensais aux remarques imaginaires que me feraient mes proches ou collègues, en renonçant à une telle opportunité de carrière.

 

Gravir des échelons

Un jour, j’ai entendu dans un film une métaphore qui résonna comme un déclic en moi. Le protagoniste affirmait avoir gravi les échelons de la mauvaise échelle. C’est exactement ce que je ressentais:

Je gravissais les échelons d’une carrière professionnelle « parfaite », mais à ce moment-là, je me sentais perchée sur la mauvaise échelle ; une échelle qui ne correspondait plus à mes valeurs profondes.

J’exerçais davantage dans ce travail pour le regard des autres et en fonction de leur éventuel jugement, que pour mon intime satisfaction. Pour ceux que cela intéresse, cette métaphore vient du film  « Mamma Mia 2 » :).

Grâce à un long travail d’écoute de moi-même et d’introspection, notamment par la méditation ou l’écriture, et un soutien indéfectible de mon partenaire de vie, j’ai osé démissionner, et changer d’échelle. C’était un vrai processus, mais qui me permet aujourd’hui de voyager et de tester de nouvelles expériences professionnelles.

On a beau aimer son métier de base, mais la façon dont il s’impose dans un poste de travail peut ne pas nous convenir.  Bien sûr, tout n’est pas toujours facile ! Je suis passée par de nombreux moments d’angoisses, et de peurs. L’aspect financier peut aussi être très oppressant, tout comme la crainte du jugement d’autrui.

 

Et concrètement ?

Comment savoir si mon parcours de vie est juste ?

Voici mon message: on peut choisir une voie qui nous convient à un moment donné, mais cette voie peut changer. L’organisation de son parcours de vie évolue constamment.

Si l’on ne prend pas assez de recul sur sa situation, on peut passer à côté de ressentis qui sont inconfortables et nuisibles sur le long terme.

Professionnellement, la société nous donne une norme qui n’est pas toujours compatible avec l’écoute de soi, et la créativité. Entre le souci de performance et de réussite sociale, rares sont les moments de la vie où l’écoute de ses ressentis et l’alignement avec ses valeurs se retrouvent en première ligne.

 

Voici quelques questions que je t’invite à te poser, si tu ressens le besoin de faire le point sur ton travail :

  1 : Qu’est-ce qui me plaît dans mon activité ?

  2 : Qu’est-ce qui ne me plaît pas ?

  3: Est-ce que mon travail fait du sens pour moi ?

  4: Qu’est-ce qui a déterminé mon choix d’activité professionnelle ?

  5: Si le salaire ne comptait pas, continuerais-je cette activité ?

  6: Si je ne pensais qu’à mon bien-être, continuerais-je ce travail ?

  7: Les sentiments que je ressens me font-ils me sentir confiante et épanouie dans mon travail ?

.

Pose-toi ces questions, et n’oublie pas que tout est possible. Ce n’est pas parce que tu as choisi une voie à un instant précis que tu ne pourras plus la changer. L’essentiel est de connaître ses besoins, ce que l’on veut, et de rester attentive à ses ressentis pour toujours rester fidèle et alignée à ses valeurs.

Ta seule option n’est évidemment pas forcément de démissionner, mais peut-être de demander à élargir tes activités ou revoir ton cahier des charges ? Ou alors tu ressens peut-être le besoin de te reconvertir ou te lancer en tant qu’entrepreneure ?

Même lorsque l’on se croit cantonné à une situation bien spécifique, il est toujours possible de changer. J’ai changé d’échelle et en emprunte une qui me convient pour le moment. Et toi, te sens-tu épanouie dans ton travail ?

ton challenge offert

6 jours pour te lancer dans l'entrepreneuriat

coaching clarté & action

3 bonus offerts !

Je me lance dans l'entrepreneuriat

groupe facebook privé

Le groupe des (futures) entrepreneures épanouies

Cet article a 2 commentaires

  1. Fanny w

    Hello,

    Mon dieu que ton article fait écho en moi ! J’aime bien mon job, mes boss sont cools et mes horaires pas trop contraignants, mais je ne rêve que d’une chose être ailleurs. Créer mon entreprise et travailler de là où je veux avec qui je veux ! Cela fait partie de mes objectifs 2020 et peut être que la démission sera pour 2021 ?

    Bises
    Fanny

  2. Emaana

    Hello Fanny !
    Je te comprends tellement ! Je t’encourage vraiment à poursuivre sur cette voie et ne pas te laisser envahir par tous les scénarios catastrophes que tu pourrais te faire 🙂
    N’hésite pas à m’écrire si tu souhaites échanger là-dessus !
    Belle journée !
    Magali

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.